FANDOM


Thomas Delvaux
Nom= Thomas Delvaux
Naissance= 16 avril 1981
Métier= Humoriste
Affiliation= Humoriste
Galerie=
Informations complémentaires
Site Web= Site Officiel

Thomas Delvaux est un humoriste ayant participé à l'émission.

Biographie (de son site internet)Modifier

Thomas fait son cinéma

Thomas Delvaux a vu le jour le 16 avril 1981 à Rocourt, en Belgique. Ce petit bébé était le cinquième et dernier enfant de la famille Delvaux. C'était un bébé souriant, qui aimait bien les panades préparées par sa maman…

Les années passent, et à l'âge de six ans, son frère Stéphane, de dix ans son aîné, lui propose de monter un spectacle de clowns avec lui. En 1987, le duo « Elastique et Bigoudi » se joue pour la première fois. Pendant cinq années consécutives, ce duo va parcourir les routes de la Wallonie et touchera même le Nord de la France. Et, cerise sur le gâteau, Thomas et Stéphane auront la chance de rencontrer le très grand clown Annie Fratellini. Après avoir remporté plusieurs prix dans de nombreux festivals (dont la troisième place à la Piste aux Espoirs à Tournai), ce duo prend fin en 1992. Son frère se lance en solo avec son personnage « Elastic », qu'il joue encore maintenant. Thomas, lui, âgé de 12 ans, entre à l'école secondaire au Dic Collège, à Liège. Pendant ses six années d'études, il tiendra plusieurs rôles dans différentes pièces, dont celui de Kurt dans « La mélodie du Bonheur ». Il deviendra membre de l'équipe d'improvisation amateur : « Les Marcatchous » (Encore actif à l'heure actuelle.)

Il participera aussi à divers concours régionaux et nationaux de déclamation de textes en langue française, où il gagnera chaque fois, décourageant presque les autres candidats le voyant revenir année après année. (Sauf la toute dernière fois, où il a eu son tout premier trou de mémoire devant 200 personnes… Cette fois là, il est rentré bredouille !)

Mais Thomas ne se laisse pas abattre par cet échec, voyez plutôt. En sortant du secondaire, il entre non pas à l'Université, non pas dans les ordres, mais au Conservatoire Royal de Liège dans la section Art de la Parole, dans la classe de Jacques Delcuvellerie, Max Parfondry et Mathias Simons. Là-bas, il apprendra toutes les techniques pour devenir comédien : comment placer sa voix, comment respirer,… Il y rencontrera Christophe Vander et Frédéric Nyssens et deviendront de très bons amis. De ce conservatoire, il en sortira, en 2002, avec le premier prix.

Thomas peut enfin voler de ses propres ailes. (Pour ceux qui voudraient y croire, désolé de leur dire que c'est juste une expression et que Thomas n'a pas d'ailes et qu'il n'a donc jamais volé.)

Il joue en 2002 au Théâtre de Poche, à Bruxelles, dans les Premières Rencontres. Cette même année, il joue dans un spectacle de mime réalisé dans le cadre des événements liés à la campagne SEVESO, mis en scène par Pascal Lefèvre.

Thomas, voulant se perfectionner dans l'art clownesque, suit en 2003, deux stages : l'un avec Tom Roos et le suivant, avec Sophie Bonhôte. La même année, il enchaîne avec le rôle de Joseph dans la pièce vaudevillesque de Georges Feydeau : « Feu la mère de Madame ».

L'année 2003 se termine. (Vous nous direz que c'est normal, comme toutes les années ! Et nous, de vous répondre : oui, c'est normal. Mais c'est un peu particulier. Voyez plutôt.)

Lors de la soirée du nouvel an, Thomas accompagné de ses deux comparses Fred et Christophe (ceux du conservatoire), s'en donne à cœur joie pour mettre l'ambiance. Et vers les deux heures du matin, Thomas improvise une situation devant Christophe qui le met au défi d'écrire ce qu'il vient de jouer. Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd ! Et avant le 15 janvier 2004, Thomas envoie le début d'un texte qui deviendra, un an plus tard, un seul en scène intitulé « Que deviennent les Hommes ? », mis en scène par Christophe.

Vous pensez peut-être que Thomas pourrait se satisfaire de ne préparer que son seul en scène pendant cette année. Détrompez-vous ! Il se mettra en scène dans le conte « Bonhécourt » écrit par son beau-frère, sur ses propositions. Dans ce conte, Thomas joue une douzaine de personnages, dont un petit oiseau. A l'heure actuelle, il le présente encore dans les festivals, comme celui de Chiny, et dans les écoles. Il l'a même joué au festival de La Rochelle, en France.

En plus, il jouera dans deux autres spectacles.

Début 2005, « Que deviennent les Hommes ? » se joue à guichet fermé lors de ses trois premières représentations dans la salle du centre culturel les « Chiroux », à Liège. Il sera encore joué une dizaine de fois. Et c'est en jouant devant des scolaires que ce spectacle fonctionne encore plus. Thomas décide alors de le mettre un peu de côté pour le ressortir dans l'année scolaire 2006-2007.

En 2006, Thomas continue de jouer le spectacle « Fumée bleue, je vois rouge » du collectif 1984, qu'il avait commencé début 2004.

Cette même année, Thomas entre dans la ligue d'improvisation belge professionnelle, où ses débuts sont très prometteurs.

Et comme si tout cela ne suffisait pas encore, il se relance avec Christophe dans l'écriture d'un nouveau seul en scène qui s'intitulera : « Thomas fait son cinéma ». Tout un programme à voir, sans hésiter, début 2007 !

PassagesModifier

Saison 3Modifier

Premier passage Le grolar, croisement entre un grizzly et un ours blanc 43 points[1]

FutilitéModifier

NotesModifier

  1. Avec un buzz non suivi d'Isabelle Mergault.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .